Archives par thèmes : « Au boulot ! », ma chronique dans « L’Humanité Dimanche »

Macron pour « l’universalité » de la retraite ? Se moque de qui ?

    Pendant 2 ans de 2015 à 2017, Macron n’a eu qu’un credo : la hiérarchie des normes en droit du travail doit être renversée,  le principe de faveur doit être supprimé, la loi doit s’effacer devant le contrat, il ne faut plus de droit universel mais un droit du travail souple, flexible, entreprise par entreprise, [...]

Mémoire et mesures de pénibilité

    Est ce que « la peine » se mesure ? Parce que si Macron ne veut pas de « pénibilité liée au travail », il se révèle alors bien pire que Sarkozy, qui, lui, avait tout de même essayé de la mesurer ! Si, si, rappelez-vous : le 20 juin 2010, Sarkozy estimait qu’un salarié, s’il avait un « taux d’incapacité [...]

Pénibilité, j’adore

Au boulot n° 463 Humanité dimanche Une infirmière met ses lunettes à 60 ans pour chercher la veine. Une aide-soignante se luxe le dos en retournant un patient sur son lit. Un égoutier devient malade à 50 ans d’un cancer. Le cancer du menuisier c’est dans la gorge avec les poussières de bois. Celui du [...]

Chronique Humanité dimanche Au boulot n°461 Lubrizol : Extension du préjudice d’anxiété

  Employés, en qualité de mineurs de fond et de jour par les Houillères du bassin de Lorraine, les salariés avaient saisi la juridiction prud’homale aux fins d’obtenir la condamnation de leur employeur au paiement de dommages-intérêts en réparation de leur préjudice d’anxiété et du manquement à une obligation de sécurité.   La cour d’appel [...]

Chronique Humanité dimanche Au boulot n° 460 La puissance du salariat

  Il ne se passe pas un jour sans propagande : « Est-ce la fin du salariat ? » demande Libération? « La fin du salariat mythe ou réalité ? » s’interroge La Tribune. La loi « LOM » sur les mobilités instaure « La présomption de non salariat ». Et bien sur l’immanquable question : « comment l’ubérisation change le travail ? » entretient dans les Echos« La peur de la fin [...]

Chronique Humanité dimanche Au boulot n° 459 Météorite, pastèque et noisette

  Deux parlementaires LREM, Nathalie Goulet et Carole Grandjean ont pondu un rapport « gigantissime » sur la « fraude sociale » :  il y aurait, dans le RNIPP, (Répertoire national d’identification des personnes physiques), 110 millions d’enregistrés dans le système de la Sécurité sociale, dont 84,2 millions de gens « vivants » pour 67 millions au dernier recensement. Et 14,7 millions de centenaires [...]

Chronique Humanite dimanche Au boulot n° 457 Traite d’humains au travail en UE

  En Union européenne, il y a 240 millions de travailleurs. 1,7 million d’européens traversent quotidiennement une frontière. 17 millions travaillent dans un autre état membre soit 2 fois plus qu’il y a 10 ans.   Parmi eux, il existe 2,3 millions de « travailleurs détachés » dont 516 000 en France (hors transport), durée moyenne du [...]

chronique Humanité dimanche au boulot n° 456 loi Bichet dynamitée

  Le 22 mai 2019, les sénateurs ont adopté en 1° lecture le projet de loi relatif à la modernisation de la distribution de la presse. Ce projet vise à abroger l’actuel système coopératif issu de la loi Bichet,  ce « joyau législatif de la Résistance.»   Si ce projet de loi est adopté par l’Assemblée Nationale, [...]

Chronique Humanité dimanche Au boulot n°455 La mer et la mine

  Installés sur une petite table bleue avec deux chaises bleues, les pieds dans l’eau de mer bleue, avec un ciel bleu, on commande de l’ouzo, une salade grecque et des poissons grillés avec du vin blanc. Y a t il plus grand bonheur ? 23° avec un léger vent,  que demander de plus ? Nous sommes à [...]

Chronique Humanité-dimanche n° 454 défense de la loi Cressard

  Votée à l’unanimité, la loi du 4 juillet 1974, dite «  loi Cressard  » (dernier alinéa de l’article L. 761-2 du code du travail) précisait que  » toute convention par laquelle une entreprise de presse s’assure, moyennant rémunération, le concours d’un journaliste professionnel, est présumée être un contrat de travail ».   Elle permettait de faire bénéficier les journalistes « pigistes » [...]